trans

 

Mouvement Université de Rouen - obtenons les fonds qui nous sont dûs !

 

Accueil

 

Nouvelles

 

Photos

 

Téléchargements

 

Stats

 

 

Admin

trans

Calendrier

trans

Chronologie

 14 septembre 2005
 15 septembre 2005
 18 octobre 2005
 19 septembre 2005
 20 Novembre 2005
 20 septembre 2005
 21 septembre 2005
 22 septembre 2005
 23 septembre 2005
 26 septembre 2005
 27 septembre 2005
 28 septembre 2005
 30 septembre 2005
 4 octobre 2005
 6 octobre 2005
 108 septembre 2005
 212 septembre 2005
 313 septembre 2005

trans

Trésorerie

 historique du budget
 informations

trans

Forum

LE FORUM

trans

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

S'abonner

Se désabonner


548 Abonnés

trans

Contact Webmaster

envoyer un mail

trans

Visites

  visiteurs

  visiteur en ligne

trans

trans

10h00 - Assemblée Générale sciences

ASSEMBLEE GENERALE DU 28 SEPTEMBRE UFR DE SCIENCES

par Florence

BILAN DU CA :
Le CA trouve que les propositions du ministre délégué sont correctes, l’équipe de direction oublie qu’elle doit nous représenter.

Le ministre délégué ne parle plus du problème des heures d’encadrement, il regarde avec « bienveillance » le sujet des créations de postes, il offre 1,5 millions d’euros pour a DGF ( le problème est que cet argent fait partie des 80% de la DGF, ce ne sont pas les 20% supplémentaires que l’on réclame). Il propose que les 1 million euros pour les bâtiments peuvent être récupérés dans la DGF pour pouvoir tenir jusqu’en décembre 2005. Or c’est précisément pour cette raison (avoir fait passer de l’argent du CQD sur la DGF) que l’université de Rouen s’est faite massacrée dans un quotidien national. De plus, on n’a aucune garantie sur ce qui va se passer pour les années à venir.
Le problème des heures d’encadrements n’est toujours pas réglé car les enseignants demandent à ce qu’elles soient intégrées dans leur service et pas qu’elles soient payées comme des primes ou comme des heurs complémentaires. Si aucune solution n’est trouvée sur ce point, les encadrements de stage, les projets tuteurés et les TER ne seront pas encadrés et donc les diplômes ne seront pas délivrés.
Le recteur est de mauvaise foi. Il trouve que le mouvement n’a pas lieu d’être. Le président se satisfait de ce qui a été dit. Le mouvement n’est pas soutenu par tous les syndicats étudiants (certains étudiants se contentent de ce que l’on a et veulent rentrer en cours).
SI ON VEUT GAGNER, IL FAUT RESTER MOBILISER.

DEBAT :
La situation est grave, la plupart des UFR se sont jointes au mouvement et de nombreux étudiants sont mobilisés à voir l’ampleur et la détermination de l’AG d’hier. Le ministère commence à avoir peur : conférence de presse le dimanche, le ministre délégué se déplace à Rouen pour rencontrer les doyens, le président…
Le ministère n’a donné aucun engagement écrit et dans la préparation du budget 2006 pour l’Etat, on parle de la suppression de postes de fonctionnaires.
Le CA a mal compris les étudiants, il veut que les cours reprennent à tous prix.
Nous, étudiants, enseignants et IATOS, sommes donc obligés de nous battre non seulement contre le Ministère mais aussi contre les instances de notre université qui sont censées nous représenter. Mais c’est nous qui déciderons si on doit ou non continuer.

Certains étudiants ont pris la parole lors de l’AG d’hier à propos du CROUS… mais il ne faut pas s’écarter du sujet. Nos revendications sont toujours les 4 points de départ qui sont des conditions sine qua non à la rentrée.

Il faut essayer de plaider la cause de la fac de Rouen dans la région : qualité de la recherche, qualité de l’enseignement et des diplômes. ON VEUT un enseignement et une recherche de bonne qualité à Rouen et pour cela, on a besoin de moyen. Pourquoi ne pas organiser une journée porte ouverte pour montrer ce qui est fait.

Un représentant de fac verte : j’ai voté pour la rentrée hier au CA même si la décision n’a pas été facile à prendre. Il explique que les revendications n’ont pas été entendues, que pour les heurs d’encadrement, il n’y a plus de problème et que le budget 2005 peut être boucler en transférant les 1 millions d’euros du CD vers la DGF et que pour les années à venir, il faudra envoyer des dossiers pour avoir des enveloppes exceptionnelles.

On veut tous rentrer en cours, mais si on reprend aujourd’hui et que lors des négociations en octobre, on n’a pas ce qu’on veut, on ne repartira pas car on aura la tête dans les cours. Donc il faut continuer maintenant pour obtenir ce que l’on veut et pouvoir après avoir une année normale.

SUITE DU MOUVEMENT :
NPPV : 2
Abstentions : 17
Contre : 1
Pour : le reste ( environ 430)


Date de création : 30/09/2005 @ 10:18
Dernière modification : 30/09/2005 @ 10:58
Catégorie : 28 septembre 2005
Page lue 2168 fois

Prévisualiser la pagePrévisualiser la page

  

Imprimer la pageImprimer la page

Haut

trans

Site fonctionnant sous GuppY v3.0p5 - GNU Public License - © 2002-2004

trans

Page chargée en 0.08 seconde