trans

 

Mouvement Université de Rouen - obtenons les fonds qui nous sont dûs !

 

Accueil

 

Nouvelles

 

Photos

 

Téléchargements

 

Stats

 

 

Admin

trans

Calendrier

trans

Chronologie

 14 septembre 2005
 15 septembre 2005
 18 octobre 2005
 19 septembre 2005
 20 Novembre 2005
 20 septembre 2005
 21 septembre 2005
 22 septembre 2005
 23 septembre 2005
 26 septembre 2005
 27 septembre 2005
 28 septembre 2005
 30 septembre 2005
 4 octobre 2005
 6 octobre 2005
 108 septembre 2005
 212 septembre 2005
 313 septembre 2005

trans

Trésorerie

 historique du budget
 informations

trans

Forum

LE FORUM

trans

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

S'abonner

Se désabonner


548 Abonnés

trans

Contact Webmaster

envoyer un mail

trans

Visites

  visiteurs

  visiteur en ligne

trans

trans

10h00 - Assemblée générale avec le président de l'université

JEUDI 15 SEPTEMBRE 2005

RENCONTRE AVEC LE PRESIDENT DE L’UNIVERSITE

Pour commencer, le Président de l’université, M. Nahel est arrivé avec 15 min de retard et au téléphone avec la direction de l’enseignement supérieur. Il s’est ensuite excusé de ne pas avoir été présent la veille.

Il s’est alors attaqué au premier point des revendications : le paiement des heures d’encadrement effectuées en 2005/2006. Cette année, M. Nahel a décidé de demander l’autorisation de payer ces fameuses heures au Ministère qui l’a renvoyé vers les inspecteurs. Pourquoi avoir demandé alors qu’en 1999 le Conseil d’Administration avait décidé que payer ces heures était légal ??? On lui a alors dit que payer ces heures était illégal, d’abord à l’oral en juillet 2005 puis à l’écrit dans un pré-rapport (le fameux rapport qu’on devait examiner la veille) daté du 1er septembre 2005 et reçu le 12 septembre 2005. Cependant, les heures de 2004/2005 doivent pouvoir être payées car elles ont été effectuées alors que personne n’était au courant que payer ces heures était illégal. Pour que ces heures soient payées, il faut donc l’accord du CA et trouver de l’argent. Le deuxième point semble réglé puisque les 150 000 euros promis par le Ministère en janvier devrait arriver vendredi 16 septembre 2005 ou lundi 19 septembre 2005. Le rapport définitif doit arriver le 26 septembre : on pourra alors le consulter…

Deuxième point des revendications : payer les heures d’encadrement des années à venir. Sur ce point, il y a un gros problème car payer ces heures est illégal d’après M. Nahel. Pourquoi ces heures sont illégales à Rouen et légales à Rennes ?? Pas de réponse du Président.

Troisième point : obtenir 100% de la DGF et rattrapage des années précédentes. M. Nahel est d’accord sur un point : l’Université de Rouen ne peut plus tourner avec seulement 80% de la DGF. D’ailleurs la direction de l’enseignement supérieur examine lors de négociations, le budget 2006 en tenant compte de la situation spécifique de Rouen. Les négociations auront lieu en octobre. Vous acceptez que la rentrée soit reportée jusqu’en octobre ? Pas de réponse. De plus, le Président assure qu’il est impossible d’obtenir plus de 89%. Pourquoi pas plus ? Par rapport aux autres universités voisines de même taille. Quand on sait que le Havre touche plus de 100% de la DGF et que Caen touche plus de 90%, on rigole !!

Quatrième point : création de 160 postes IATOS et 40 postes d’enseignants-chercheurs. Sujet peu abordé comme toujours !

Maintenant, voici une liste des principales questions posées et les réponses de M. Nahel :
Est-ce que d’autres universités ont des problèmes du même ordre ?
Oui, Grenoble par exemple où les frais d’inscriptions sont de l’ordre de 800 euros. Il s’est posé la question pour Rouen : heureusement une telle augmentation a été refusée.
Pourquoi accepter de recevoir 89% de la DGF ?
Pas de réponse précise. Ce n’est pas possible d’obtenir 100% pour Rouen et l’injustice sera réparée de manière partielle si on a 90%...........
Pourquoi ne pas avoir décider de ne pas ouvrir la fac ? Les profs, les IATOS et les étudiants auraient suivi.
Toujours pas de réponse claire, revient sur la DGF et les heures d’encadrement qui sont payés illégalement.
M. Nahel demande de bien réfléchir : « Je pense qu’il est souhaitable que vous puissiez rentrer la semaine prochaine. »
On ne peut pas rentrer sans être sûr d’avoir nos diplômes ?
Rentrez et on verra.

Nous refusons que les étudiants et les profs soient pris en otage et nous exigeons que l’administration nous représente et nous soutiennent. Nous demandons des engagements chiffrés et écrits sinon l’Université restera fermée.

En conclusion, cette rencontre avec M. Nahel n’aura pas donnée grand-chose, on a beaucoup tourné en rond. Seule avancée : l’arrivée des 150 000 euros, espérons qu’ils ne vont pas de nouveau disparaître !!


Date de création : 16/09/2005 @ 09:44
Dernière modification : 16/09/2005 @ 20:57
Catégorie : 15 septembre 2005
Page lue 2121 fois

Prévisualiser la pagePrévisualiser la page

  

Imprimer la pageImprimer la page

Haut

trans

Site fonctionnant sous GuppY v3.0p5 - GNU Public License - © 2002-2004

trans

Page chargée en 0.07 seconde